Les français ont pris conscience de l'état dégradé du régime de retraite. Près de 70% d'entre eux déclarent, en 2010, épargner pour leur retraite. Mais cette épargne-retraite est-elle toujours bien allouée ? Son orientation et sa composition sont-elles adaptées à la situation de chacun ? Guide pratique.




LE PERCO

LE PERCO, ou encore le plan d'épargne retraite collectif, permet au salarié de se constituer une épargne retraite (voir le dossier :Epargne salariale). Au moment du départ à la retraite, le PERCO pourra être perçu soit sous forme de rente viagère, soit sous forme de capital (si le PERCO le prévoit).

A la différence du PEE, le PERCO est spécifique à l'épargne retraite. Le salarié peut verser sur son PERCO, soit une participation, soit un intéressement, soit des versements volontaires.

Le capital est touché au moment du départ à la retraite, sauf dans les cas suivants : être surendetté, en cas de décès du bénéficiaire et/ou de son conjoint, en cas d'invalidité d'un des membres du foyer, en cas d'achat ou de rénovation d'une résidence principale (suite à une catastrophe naturelle), ou encore à la fin des droits du chômage du bénéficiaire.

LE PERP

Le PERP est le plan d'épargne populaire. C'est un contrat d'assurance qui permet d'avoir un régime complémentaire de retraite. Les salariés ont ainsi la possibilité de créer leur épargne retraite.

Tous les salariés qui souhaitent souscrire un PERP le peuvent. Il leur suffit de passer par le biais d'une association d'au moins 100 adhérents.

Il existe, avec le PERP, 3 manières de constituer son épargne retraite, grâce à un contrat d'épargne converti en rente, un contrat à rente viagère différé et enfin un contrat en unité de rente ou régime à points.

Les versements sur le PERP sont libres et l'épargne retraite constituée sera débloquée au départ à la retraite, sauf en cas d'exceptions (licenciement, liquidation judiciaire, ou invalidité).

L'ASSURANCE VIE

L'assurance vie est une solution pour se constituer une épargne retraite. C'est un contrat d'assurance en cas de vie ou en cas de décès, avec une durée fixe.

Si le bénéficiaire est encore en vie, à la fin de la durée de l'assurance vie, il recevra un capital, en guise d'épargne retraite. Si le bénéficiaire est décédé, à la fin de la durée du contrat, ce sont ses bénéficiaires qui recevront le capital.

Il existe plusieurs sortes d'assurance vie, qui peuvent être toutes utilisées en épargne retraite : le contrat en euros, le contrat en unité de compte, le contrat multi-support, et le contrat en actions.

Les versements peuvent se faire soit de manière périodique, soit en versement unique ou soit en versements libres.

Il est possible, avec accord de votre assureur, de faire des retraits en cours de contrat, soit par une avance, soit en rachetant partiellement son contrat, soit en le rachetant totalement.

LE PEE

Le PEE, ou plan d'épargne entreprise, est un excellent moyen de se constituer une épargne retraite.

C'est un plan d'épargne collectif et il est facultatif. Toute entreprise peut avoir un PEE, et tout salarié, avec une ancienneté de 3 mois, peut en bénéficier, et augmenter son épargne retraite.

Le PEE permet d'investir dans les titres de la société ou dans un fonds commun de placement d'entreprise, appelé aussi FCPE.

Le PEE est plafonné. Le salarié a le choix quant aux versements, soit son intéressement, soit par participation, ou encore par versements volontaires. Il est à noter que ces versements ne peuvent dépasser un quart du revenu brut du salarié.

Avec le PEE, le capital n'est pas garanti, même si certains PEE en garantissent une partie. Les versements ne peuvent être touchés avant 5 ans, sauf en cas de plusieurs exceptions.

(voir le dossier :Epargne salariale)

LA TONTINE

La tontine est un autre moyen de se constituer une épargne retraite. La tontine est une technique assez peu connue. Elle est aussi appelée pacte tontinier ou clause d'accroissement.

Le fonctionnement de la tontine est le suivant : des personnes choisissent de mettre en commun des biens ou des capitaux, qui reviennent au dernier survivant du groupe. Si la tontine a une durée, à la fin de cette durée, elle sera divisée entre tous les vivants. Les versements sont définis au départ.

La tontine peut prendre différentes formes dont une qui dépend de l'âge à l'entrée de la tontine. Il existe par exemple la tontine retraite, qui permet de se constituer une épargne retraite.

La tontine a en général un rendement supérieur à celui de l'assurance vie, qui peut dépasser les 7%. La tontine est donc une solution d'épargne retraite très intéressante.

LE CONTRAT MADELIN

Le PERP permet aux salariés de se constituer une épargne retraite. Le contrat Madelin a la même fonction pour les commerçants et les professions libérales, ils peuvent eux aussi se constituer une épargne retraite.

Les travailleurs indépendants ont le choix entre 2 types de contrat Madelin, le contrat à points et le contrat multi-supports.

Avec le contrat Madelin, un montant minimum doit être versé annuellement. Ce capital ne sera disponible qu'au départ à la retraite, sauf dans les cas suivants : une cessation d'activité due à une liquidation judiciaire, ou une invalidité.

Jusqu'au contrat Madelin, rien n'était prévu pour les commerçants et les professions libérales, afin qu'ils puissent se constituer une épargne retraite, autrement qu'en mettant de l'argent de côté. Le contrat Madelin le leur permet aujourd'hui.

LE PREFON

Comme le PERP et le contrat Madelin, Le PREFON s'adresse à une population ciblée, les fonctionnaires, afin qu'ils puissent eux aussi se constituer une épargne retraite. Le PREFON a été créé en 1967 pour compenser la baisse de revenu d'un fonctionnaire au moment de son départ à la retraite.

Le PREFON est proposé par quelques assurances. Il fonctionne par capitalisation. Le capital est indisponible jusqu'au départ à la retraite, et il reversé sous forme de rentes.

Le PREFON bénéficie de nombreux avantages fiscaux. Les cotisations sont déductibles des revenus déclarés, avec un plafond, de 10% des revenus nets ou de 8 fois le plafond de la sécurité sociale de l'année n-1.

La retraite d'un fonctionnaire est calculé en fonction de son traitement et ses primes ne sont pas prises en compte, c'est pourquoi sa retraite est basse et une épargne retraite indispensable.

Le PREFON est donc la solution pour parer à cette chute de revenus, en se constituant une épargne retraite.

LES AUTRES SOLUTIONS

Il existe quelques autres solutions pour se constituer une épargne retraite.

La première est l'immobilier locatif. Cette solution a un avantage fiscal important, puisqu'avec les lois Robien et Borloo, l'impôt sur les revenus peut être réduit par amortissement du prix d'achat du bien immobilier. Il est cependant important de bien vérifier le potentiel locatif du bien avant tout achat.

La seconde solution est le placement boursier. En effet, en se créant un portefeuille boursier, et sur le long terme, une personne peut se constituer une épargne retraite conséquente. Mais attention car cette solution est aussi la plus risquée de toutes celles évoquées. Pour une bonne stratégie de placement, il faut se souvenir que ce type de placement ne rapporte que sur le long terme, que des variations sont normales, et surtout qu'il faut sécuriser son portefeuille quelques années avant son départ à la retraite.

L'immobilier locatif et le placement boursier sont de bons moyens de se constituer une épargne retraite, mais il faut malgré tout prendre des renseignements avant de se lancer.

LA DEFISCALISATION

Tout en investissant, vous pouvez réduire vos impôts, et ainsi augmenter les versements que vous pourrez faire dans un contrat d'épargne retraite. La question importante est dans quoi investir ? Comme nous le disions, l'investissement locatif permet d'amortir entre 50 et 65% du prix d'achat de votre bien, et d'abaisser votre impôt sur le revenu.

Avec le contrat Madelin ou encore le PERP, vous pouvez abaisser votre impôt de 10% des capitaux que vous avez investis.

D'autres moyens de défiscalisation sont à votre disposition : l'achat d'un véhicule non polluant, l'aide à domicile, l'investissement dans une PME, l'investissement SOFICA, les travaux et les économies d'énergie, les dons, l'investissement dans un fonds de placement dans l'innovation...

Quelque soit le moyen utilisé, plus la déduction est importante, plus les versements que vous pourrez faire pour votre épargne retraite seront eux aussi importants. La défiscalisation est donc une solution complémentaire aux différents contrats et techniques d'épargne retraite, cités plus haut.

L'épargne retraite, pensez à votre futur

L'épargne retraite devient aujourd'hui indispensable. Crise financière, réforme annoncée de la Sécurité Sociale et donc des retraites, nous savons tous que notre futur ne ressemblera pas au passé de nos parents.

C'est pourquoi prévoir dès maintenant d'épargner pour sa retraite est une nécessité. Il existe différents types d'épargne retraite, en fonction de votre statut et de vos besoins. N'hésitez pas, informez-vous sur l'épargne retraite.