L Accumulator Retraite d AXA

Les trois quarts des salariés du privé bénéficient d'une épargne d'entreprise.



Outils de rémunération globale, les différents dispositifs d'épargne salariale offrent de nombreux avantages fiscaux et sociaux. Que ce soit le Plan d'Epargne Entreprise (PEE) ou le Plan d'Epargne pour le Retraite Collectif (PERCO), ces dispositifs permettent aux salariés de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières.


Que la crise ait calmée les dépenses chez les consommateurs ou bien qu'elle ait influencé (à la baisse) les montants distribués au sein des entreprises, ces 2 effets contraires n'auront pas eu raison de ces types d'épargnes qui ont le vent en poupe.


En forte progression, ces plans d'épargne ont augmenté de 9% en 1 an, le nombre de salariés bénéficiant de ces derniers ayant atteint environ 11,8 millions.


Certes, le gouvernement tente de remanier la réforme des retraites (l'âge du départ à la retraite revu maintes fois, montants des pensions relevés, cotisations des salariés à la hausse) mais l'on recense bien en 2009 (bilan publié par l'AFG - Association Française de la Gestion financière) 230 000 entreprises disposant d'un tel plan.


Des plans dans lesquels les salariés ont toute confiance, aux vues des effets critiques de la crise économique, dans lesquelles ils voient une solution salvatrice pour préserver des fonds. Les salariés mettent de l'argent de côté, en toute sécurité, en utilisant ces systèmes d'épargne spécifiques aux entreprises.


D'ailleurs, dans ces plans, on peut débloquer de l'argent si besoin. Mais les cas de déblocage se font plus rare, même lorsque les salariés se retrouvent au chômage.


Bien que les montants distribués par les entreprises pour alimenter ces plans d'épargne aient baissé de 19% en 1 an (toujours les effets de la crise), les actifs restent plutôt solides et les salariés continuent d'en profiter.


L'effet fourmi prend le dessus sur le tempérament cigale. En attendant que l'hiver passe.


Autres sujets