L Accumulator Retraite d AXA

Une étude de l'Institut National d'Etudes Démographiques, INED, et qui a été publiée en février, explique l'inégalité encore existante dans les retraites hommes-femmes, et comment 5 pays européens, la France, l'Italie, la Suède, l'Allemagne et le Royaume-Uni, cherchent à remédier à ce problème.


Une étude de l'Institut National d'Etudes Démographiques, INED, et qui a été publiée en février, explique l'inégalité encore existante dans les retraites hommes-femmes, et comment 5 pays européens, la France, l'Italie, la Suède, l'Allemagne et le Royaume-Uni, cherchent à remédier à ce problème.

Le modèle familiale a complètement changé ces dernières années. Avant, un couple au moment de la retraite recevait la retraite du mari, plus importante que celle de la femme, et celle de la femme. A la mort du mari, la femme recevait une pension de réversion (parti de la retraite du mari).

Le problème aujourd'hui est que la cellule familiale a changé. Il existe de plus en plus de mères célibataires, de femmes divorcées, qui n'auront pas la possibilité de toucher cette pension de réversion, et leur retraite seule ne suffit pas.

De plus, l'écart de pension hommes-femmes est dans tous les cas défavorable aux femmes. En France, la pension des femmes (en droit individuel) n'est que de 48% de celle des hommes, contre 68% en Suède, 52% en Allemagne, 54% en Italie, et 86% pour les célibataires et 41% pour les femmes en couples au Royaume-Uni ! Ces écarts importants peuvent être expliqués par plusieurs raisons, l'emploi à temps partiel et la rémunération plus faible pour les femmes à travail égal.

C'est pourquoi ces 5 pays européens se sont penchés sur ce problème en essayant de trouver des solutions :

- Les pensions minimums : comme en France et au Royaume-Uni, cela permet de réduire l'écart mais pas de le rattraper, et cela coûte cher a l'Etat

- Revoir les règles de calcul des pensions des femmes pour les carrières courtes ou accidentées, comme calculer la pension sur la base des meilleures années ou encore valider le temps de travail à temps partiel

- Le droit familial : par exemple prendre en compte le temps passé à élever des enfants, comme en France avec une majoration de la pension de 10% à partir du 3ème enfant. Cela pose un problème de discrimination envers les hommes. C'est pourquoi dans certains pays le couple peut choisir lequel des deux bénéficiera de ce droit

- Le splitting : Cela consiste à additionner la retraite de la femme et du mari et ensuite de partager en deux la somme. En cas de divorce, chacun aura la moitié exacte de la somme totale.


Autres sujets