L Accumulator Retraite d AXA

Grâce aux augmentation de cotisations vieillesse


par Frank Chabrol le 27/06/2012

Il semblait évident que le retour de la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler avant vingt ans allait coûter pas mal d'argent au régime général de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse (la CNAV).
En fait, ce ne sera pas le cas car cette même CNAV a indiqué hier que la mesure gouvernementale va rapporter au régime général plus d'argent qu'elle ne va lui coûter. Le surplus de rentrées est évalué à environ 600 millions d'euros pour l'année 2013.

Il n'y a pas de tours de magie, l'explication est simple. C'est que le gouvernement va décider d'une augmentation de la cotisation vieillesse qui s'avère supérieure à la dépense consécutive à cette mesure. Plus précisément, l'année prochaine, l'augmentation de la cotisation vieillesse va rapporter 1,050 milliard d'euros et la mesure va coûter 448 millions d'euros. Et en 2020, l'excédent devrait avoisiner le milliard d'euros.

Evidemment, il y a grogne chez les entrepreneurs qui trouvent que le gouvernement a surévalué la dépense en augmentant les cotisations au-delà de la parité, lequel gouvernement s'en défend en précisant que la CNAV ne gère que les salariés du secteur privé alors que les chiffres des autres régimes (fonction publique, agriculteurs, travailleurs indépendants) ne sont pas encore disponibles.

Quoi qu'il en soit, il apparaît que le gouvernement a préféré courir le risque d'une surévaluation plutôt que celui d'une impasse budgétaire.


Autres sujets