L Accumulator Retraite d AXA

La ministre des finances, Christine Lagarde, a annoncé, vendredi dernier que « le livret A sera rémunéré à partir du 1er mai à 1,75% », « c'est très clairement un gain net pour les épargnants par rapport au taux d'inflation ».


La ministre des finances, Christine Lagarde, a annoncé, vendredi dernier que « le livret A sera rémunéré à partir du 1er mai à 1,75% », « c'est très clairement un gain net pour les épargnants par rapport au taux d'inflation ».

Cette annonce est en accord avec les recommandations de la Banque de France.

Ce taux est calculé en fonction de l'inflation et des taux du marché monétaire. Selon ce calcul, le taux de rémunération du livret A aurait pu tomber à 1%, mais le chiffre de 1,75% a été retenu par Bercy.

« A l'appui de cette recommandation, le gouverneur de la Banque de France rappelle que les taux monétaires ont été divisés par deux et que l'inflation a été divisée par trois depuis fin décembre. Il observe que la stricte application de la formule réglementaire au 1er mai aurait conduit à un taux de 1% » explique Bercy.

Le livret A a été créé en 1818. C'est la première fois dans son histoire, qu'il atteint un taux aussi bas. Jusqu'à aujourd'hui, son plus bas niveau avait été de 2% entre 2005 et 2006.

Christine Lagarde rappelle que « c'est un taux qui est historiquement bas, certes, mais qui est largement supérieur au taux de l'inflation ».

Parallèlement, le livret A se trouve au coeur d'une polémique.
Depuis le 1er janvier 2009, la Caisse d'Epargne n'en a plus le monopole. Tout détenteur de livret A peut le faire transférer vers une autre banque.
D'après le Crédit Agricole, la Caisse d'Epargne ne respecterait pas tout à fait ce droit. Il dénonce des «entraves aux transferts des livrets A». Le Crédit Agricole a donc porté plainte contre la Caisse d'Epargne.

La Caisse d'Epargne a répondu, par son porte-parole, «nous sommes surpris d'apprendre la décision du Crédit agricole. Nous appliquons les procédures au sein de la Caisse d'Epargne ».


Autres sujets