L Accumulator Retraite d AXA

Les entreprises dénoncent l'augmentation du forfait social de 8 % à 20 %


par Frank Chabrol le 11/03/2013

L'augmentation du coût de l'épargne salariale pour les entreprises risque de porter un coup à ce type de complément de retraite, et ce, malgré une fiscalité intéressante.

Le forfait social, qui a été augmenté considérablement le 1er août 2012, en passant de 8 % à 20 %, laisse planer une ombre sur l'avenir de l'épargne salariale. Les entreprises qui ont mis en place ce système vont payer désormais une taxe de 20 % pour loger la participation et l'intéressement de leurs employés. Elles considèrent cette mesure comme parfaitement anachronique et contradictoire, au moment où tout le monde cherche des solutions au grave problème des retraites classiques.

Cette augmentation de la taxe sur l'épargne salariale met ainsi en péril les outils de cette épargne que sont le Plan d'Epargne Entreprise (le PEE) et le Plan d'Epargne Retraite Collectif (le PERCO) pour les salariés d'entreprise, ainsi que le contrat Madelin pour les artisans, les commerçants, les industriels, les professions libérales, les gérants majoritaires de Sociétés à Responsabilité Limitée, de commandites par actions.

Dénonçant cette augmentation de la taxe sur l'épargne salariale et y voyant une pénalisation de l'épargne longue, les entreprises, craignant une fragilisation de leur financement, recommandent un retour aux 8 % du forfait social.


Autres sujets