L Accumulator Retraite d AXA

Les professionnels de l'épargne retraite avancent leurs propositions.


Par Jean Michel Brun - le 18 août 2010.

Depuis plusieurs mois, l'épargne retraite est en pleine mutation : lois, réformes, compléments, obligations, modifications de l'âge, changements des modes de rémunération...

Ainsi, plusieurs entreprises regroupées au sein de l'AFPEN (Association Française Professionnelle de l'Épargne Retraite, dont l'ambition est d'accompagner la croissance des fonds de pension et régimes de retraite en complément des régimes par répartition) souhaitent instaurer un complément obligatoire à la retraite.

Le but ? Développer, améliorer et simplifier l'épargne retraite.

Il faut bien noter que de plus en plus de Français s'inquiètent pour leur future retraite et se disent peu informés des solutions qui existent pour s'assurer un avenir plus confortable. (Ils sont seulement 36 % - source iNSEE- à épargner pour leur retraite.)

Dans les grands changements prévus : apporter un complément au régime par répartition.

Rappel : la retraite par répartition est un système mis en place en France depuis 1945 qui repose sur les cotisations sociales des personnes actives finançant immédiatement les pensions des retraités avec la promesse d'une retraite proportionnée aux revenus de toute une vie.

Ce complément serait mis en place dans les entreprises (PME, TPE) avec un taux de contribution employeur minimal pour amorcer le dispositif.

L'AFPEN met également l'accent sur les déblocages partiels de l'épargne retraite, la transférabilité des droits en France mais aussi en Europe et les avantages fiscaux.

Autant de points qui suscitent de fortes tensions chez les professionnels de l'épargne comme au sein du gouvernement mais qui semblent être constructifs, car cela met en place de nouveau dispositif d'épargne-retraite visant à améliorer la vie post-professionnelle.



Autres sujets