L Accumulator Retraite d AXA

Tous les acteurs de la vie économique sont concernés


par Frank Chabrol le 05/06/2013

Les pistes explorées en matière de réformes des retraites provoquent déjà des contestations et des mises en garde de la part de tous les acteurs de l'économie, aussi bien du patronat que des syndicats et des retraités eux-mêmes.

En effet, la Commission Moreau mandatée par le gouvernement parle de « révolutionner les règles de calcul de la retraite des fonctionnaires », d'augmenter les charges patronales, d'imposer davantage les retraités.

A propos des retraités, on parle d'aligner leur taux de CSG (Contribution Sociale de Solidarité) sur celui des actifs et de leur supprimer très justement l'exonération d'impôt de 10 % pour frais professionnels.

Les parents de trois enfants et plus devraient subir une fiscalisation des pensions majorées de 10 %.

Les actifs devraient allonger leur durée de cotisation pour bénéficier d'une retraite à taux plein. La cotisation patronale passerait de 1,6 % à 1,9 % et les employés subiraient une sous indexation de leurs salaires tout comme dans les régimes complémentaires des salariés et des cadres Agirc et Arcco. Cette sous indexation serait modulable en fonction de la situation économique.

Pour les fonctionnaires, si le projet prévoit une meilleure prise en compte des primes dans le calcul de leurs retraites, il propose que ce calcul porte sur les traitements des dix dernières années et non plus sur ceux des six derniers mois.


Autres sujets