L Accumulator Retraite d AXA

Seule la la fiscalité sur l'assurance-vie sera touchée


par Frank Chabrol le 28/10/2013
--

Un tollé presque général a accueilli, si l'on peut dire, l'initiative du gouvernement en matière de fiscalité de l'épargne en général - assurance vie, plans d'épargne en actions, plan d'épargne logement, épargne salariale - et a conduit l'exécutif à faire littéralement machine arrière sur l'essentiel de la proposition de loi.

Aussitôt, le Premier Ministre a demandé des « améliorations » quant à la fiscalité du plan d'épargne logement, du compte épargne logement et de l'épargne salariale, épargne détenue en général par les classes moyennes.

La réaction du Ministre de l'Economie et des Finances à cette levée de boucliers - y compris au sein de la majorité actuelle - a surpris. Il dit avoir « écouté les inquiétudes des Français », ce qui peut faire penser, disent certains commentateurs, à des ballons d'essais que lance le gouvernement dans l'attente d'une réaction éventuelle de l'opinion, pour pouvoir statuer par la suite en fonction de cette réaction.

Il reste que le PEA et le PEL seront épargnés par cette mesure, mais c'est l'assurance vie qui va en faire les frais. Le taux de 15,5 % prévu qui sera appliqué aux plus-values de ce produit, avec effet rétroactif jusqu'en 1997, devrait rapporter la somme de 400 millions d'euros, soit 200 millions de moins que le projet initial.


Autres sujets