La défiscalisation

Les solutions pour défiscaliser en partie ses revenus


Par Frank Chabrol - le 30.01.2011 à 11:56

A l'âge de la retraite, les pensionnés doivent prêter encore plus d'attention aux sorties d'argent et l'une d'entre elles est représentée par les impôts.

Ils doivent savoir qu'il existe des solutions tout à fait légales de réduire le montant de leur imposition.

Tout d'abord, ils peuvent investir dans des fonds : les FCP ou fonds communs de placement, les FCPI ou fonds pour l'innovation, les FIP ou fonds d'investissement de proximité. Ce type d'investissement les autorise à déduire des sommes comprises entre 25 % et 50 % des montants investis.

Dans le domaine de l'immobilier, l'investissement locatif permet de passer en amortissements 50 % à 65 % du prix de l'acquisition du bien immobilier.

Pour un investissement dans une PME, petite et moyenne entreprise, l'on peut déduire de ses impôts 75 % des sommes investies.

Une souscription au capital d'une telle entreprise permet de déduire 25 % de la somme investie, avec une limite de 20.000 Euros pour une personne seule et 40.000 pour un couple qui effectue une déclaration commune. Et si cette entreprise est la Société pour le Financement du Cinéma et de l'Audiovisuel, la déduction peut aller jusqu'à 50 %.

La souscription au contrat Madelin et au Plan d'Epargne Retraite Populaire donne droit à une réduction de 10 % des sommes versées.

D'autres déductions fiscales sont permises : l'aide à domicile 50 %, les intérêts d'emprunts 20 %, les travaux d'économie d'énergie 15 % à 20 %, les dons 66 % à 75 %, la garde d'enfant hors du domicile 1.150 Euros maximum et l'achat d'un véhicule non polluant 2.000 Euros à 3.000 Euros.





Autres sujets