Historique de la retraite en France

Dès 1673, on voit apparaitre en France le premier système de retraite, mis en place pour les marins. C'est donc par les régimes spéciaux de retraites que va commencer l'histoire de la retraite en France.


Dès 1673, on voit apparaitre en France le premier système de retraite, mis en place pour les marins. C'est donc par les régimes spéciaux de retraites que va commencer l'histoire de la retraite en France.

Ensuite, en 1831 il y aura le régime de retraites des militaires, en 1853 celui des fonctionnaires civils, en 1894 celui des mineurs et en 1909 celui des cheminots.

Tout au long du 19ème siècle, des tentatives de protection des salariés sont mises en place mais ne fonctionnent pas, comme en 1910, la mise en place de rentes ouvrières et paysannes obligatoires, ou encore entre 1928 et 1930, des lois sur les assurances sociales.

C'est la loi du 14 mars 1941 qui ouvre la voie de notre retraite, avec la retraite des vieux travailleurs salariés, AVTS, système par répartition.
La Sécurité sociale est créée par l'ordonnance du 4 octobre 1945, avec son système de caisses.

L'ordonnance du 19 octobre 1945 donne les risques couverts : maladie, maternité, invalidité, vieillesse et décès.

Par la loi du 22 mai 1946, la Sécurité sociale est généralisée pour l'ensemble de la population, et le régime général des retraites est mis en place, qui coexiste avec les régimes spéciaux.
Les cotisations suivent le principe de répartition : ce qui est versé aujourd'hui financent les retraites d'aujourd'hui.

En 1956 est créé le minimum vieillesse : toute personne de plus de 65 ans recevra une retraite minimum, indépendamment de ses revenus et de ses cotisations.
Parallèlement, commencent à se créer les caisses complémentaires, avec l'Agirc (cadres du privé) en 1947, l'Arrco (salariés du privé) en 1961 et l'Ircantec (agents non titulaires du public) en 1971.

Avec les crises économiques et le vieillissement de la population, dès les années 1975, une réorganisation du régime des retraites est pensée.

Le 26 mars 1982, l'âge légal de la retraite est amené à 60 ans.