Le PERP, plan d epargne retraite populaire

Vous souhaitez avoir une retraite complémentaire, alors le perp est la bonne solution. Nouveau produit d'épargne suite à la loi Fillon de 2003 sur la réforme des retraites, le perp répond à vos besoins.


Qu'est ce que le perp ?


Le perp, ou plan d'epargne retraite populaire, est un contrat d'assurance, accessible à tous, qui vous permet d'avoir des revenus complémentaires au moment de votre retraite.
Le perp a été mis en place suite à la loi Fillon du 21 août 2003, sur la réforme des retraites.
Le perp permet aux salariés d'avoir un régime complémentaire de retraite, comme cela était le cas pour les fonctionnaires, avec le prefon, et avec les travailleurs indépendants, avec la loi Madelin.

La souscription d'un perp :


Vous ne pouvez souscrire un perp que par le biais d'une association d'au moins 100 adhérents. Ce perp est un contrat d'assurance conclut entre l'association, le groupement d'épargne individuelle pour la retraite (GERP) et un organisme d'assurance gestionnaire (institut de prévoyance, compagnie d'assurance, mutuelle...).
Toute personne voulant souscrire un perp, le peut.

Les différents perp :


Il existe 3 sortes de perp :

- Le contrat d'épargne converti en rente : Les versements que vous faites sont capitalisés. Au moment de la liquidation des droits, une rente viagère vous est versée. Cette rente est garantie et revalorisée en fonction des performances du plan.
Avec ce contrat, un montant minimum de rente vous est garanti :
. Moins de 2 ans avant la retraite, 90% de l'épargne accumulée vous est garanti
. Entre 2 et 5 ans, un minimum de 80% de l'épargne accumulée vous est garanti
. Entre 5 et 10 ans, c'est un minimum de 65% qui vous est garanti
. Entre 10 et 20 ans, un minimum de 40%

- Le contrat à rente viagère différé : les versements vous donnent directement un droit à rente. Ce droit est garanti, et revalorisé en fonction des performances du plan

- Le contrat en unité de rente, ou encore le régime à points : Vos versements vous donnent des points, qui seront eux même convertis en rente. La valeur du point est garantie et revalorisée en fonction des performances du plan.

Le fonctionnement du perp


Vos versements sur le perp sont libres, vous en décidez le montant. L'épargne accumulée est bloquée jusqu'au départ à la retraite. Il existe cependant 3 exceptions qui vous permettent de sortir du perp de manière prématurée :
- En cas de licenciement, si vos droits aux allocations d'assurance chômage sont terminés
- Suite à un jugement de liquidation judiciaire, vous avez une cessation d'activité non salariée
- En cas d'invalidité grave vous empêchant d'exercer une activité professionnelle (2ème ou 3ème catégorie)

Vous pouvez bénéficier de garanties supplémentaires, comme en cas de décès du bénéficiaire, la rente peut être reversée au conjoint survivant ou à toute autre personne désignée dans le plan, ou encore pour les enfants mineurs.

La fiscalité du perp


Les versements faits sur un perp, avant le 31 décembre de l'année, sont déductibles des revenus imposables. Cependant une limite existe à cette déduction.
Cette déduction est comprise entre :

- Un minimum de 10% du plafond de la sécurité sociale
- Un maximum de 8 fois le plafond de la sécurité sociale
- Après l'abattement des 10% pour frais professionnels, un maximum de 10% des revenus d'activités professionnelles

Le plafond ainsi calculé comprend aussi les sommes que vous aurez versées dans des régimes spéciaux tels que le prefon pour les fonctionnaires, ou un perco fait par votre entreprise. N'oubliez donc pas des les comptabilisées.

Si vos versements dépassent le plafond maximum, vous n'avez droit à aucun report, en revanche, si vous êtes en dessous du minimum, vous pouvez bénéficier d'un report de la déduction non utilisée dans les 3 années suivantes.


Autres sujets