Le PERP, plan d epargne retraite populaire

PERP : outil de défiscalisation ?



Le PERP (plan d'épargne retraite populaire) est un plan d'épargne retraite individuel, pouvant être souscrit par tout individu. Les sommes versées mensuellement sont bloquées jusqu'à la cessation d'activité et servies sous forme de rente.

Remarque : des situations permettent le déblocage anticipé des fonds (expiration des allocations chômage suite à un licenciement, cessation d'un mandat social ou d'une activité non salariée, survenance d'une invalidité de 2e ou 3e catégorie empêchant d'exercer une activité professionnelle).

Les avantages du PERP en matière de défiscalisation.

- Les souscripteurs d'un PERP peuvent déduire de leur revenu imposable les sommes cotisées dans le dispositif du Perp avant le 31 décembre. (La limite de 10% des revenus professionnels de l'année précédente plafonnés à 8 plafonds annuels de la sécurité sociale.)

- Déduction des cotisations sur d'autres produits complémentaires de retraite (ex : Préfon, contrats «Madelin» ou encore l'abondement dans le cadre du PERCO).

- Un couple marié (ou pacsé) peut déduire, de son revenu global, ses versements PERP dans la limite annuelle égale au total du montant déductible pour chacun d'eux.
À savoir : à la date d'échéance du plan, cette épargne donnera lieu au versement d'un capital, soumis, lui, à l'impôt sur le revenu.

Le PERP permet également à ses adhérents de se constituer une épargne affectée à l'acquisition de leur résidence principale (accession à la 1e propriété). Dans ce cas, le capital est soumis à l'impôt sur le revenu.

Bien sûr, les PERP proposent des garanties complémentaires pour garantir, par exemple, que les sommes reviennent aux héritiers ou personnes désignées en cas de décès (sous forme de rente viagère).


Autres sujets