Le Prefon

Faible engouement pour la sortie en capital (prefon)


par Frank Chabrol - le 28/11/2011 à 10:54

La Caisse Nationale de Prévoyance de la Fonction Publique, la Préfon, a publié le chiffre du mois d'Octobre 2011 concernant le pourcentage des rentes qui ont fait l'objet d'un versement partiel en capital. Il n'est que de 2,2 %, chiffre considéré comme faible par la direction de Préfon-Retraites.

Préfon-Retraites avait proposé à ses affiliés de bénéficier d'une mesure contenue dans la loi de 2010 portant sur la réforme des retraites. Cette mesure permet une sortie possible en capital au moment de la retraite équivalant à 20 % des droits acquis.

Mais, au bout de neuf mois, seuls 2,2 % des affiliés Préfon ont profité de cette mesure, montrant par là l'intérêt qu'ils portent plutôt à la rente viagère, avec un montant de retraite connu à l'avance, sans jamais baisser, et dont le versement est assuré jusqu'à la fin des jours.

La somme capitalisée, elle, ne peut en aucun cas représenter un revenu sûr et constant, même si les intérêts éventuels pourraient constituer un complément de revenus appréciable.

D'autre part, devant les risques de gaspiller son capital retraites, ou de le voir dilapidé pour cause de mauvais conseils ou d'incitations inconsidérées à la dépense par un entourage familial ou professionnel, la rente viagère paraît de toute évidence le garde-fou contre ces dérives.


Autres sujets