Le Prefon


Par Marc Leroix, le 10 novembre 2011


La rente viagère que propose le Préfon reste la forme de retraite préférée des fonctionnaires.

C'est démontré par le chiffre du pourcentage des rentes qui ont fait l'objet d'un versement partiel en capital (source : préfon).

En effet, 2,2 % seulement des fonctionnaires affiliés à la Caisse Nationale de Prévoyance de la Fonction Publique, la Préfon, ont opté pour une sortie en capital au moment de la retraite.

Cette possibilité est offerte par la loi de 2010 portant sur la réforme des retraites. La sortie en capital ne doit pas dépasser 20% des droits acquis. Et au bout de presque une année d'application, les fonctionnaires ne se bousculent pas au portillon.

La rente viagère garde son caractère rassurant, le capital inquiète par les incertitudes dues à la conjoncture, l'épargnant ne sachant pas - et personne n'est capable de le savoir - quelle est la somme qu'il trouvera à l'arrivée.

Ajoutons à cela que la rente oblige le bénéficiaire à gérer un budget équilibré alors qu'un capital peut être la cause de dépenses inconsidérées et être ainsi gaspillé, compromettant ainsi la sécurité du retraité.






Autres sujets