Retraite complémentaire

La retraite complémentaire, la meilleure réponse financière à la baisse de revenus des français au passage à la retraite.


Se constituer une retraite complémentaire: un objectif importnat pour les français

La dette publique qui atteint des sommets et l'allongement de la durée de vie de la population ont conduit les pouvoirs publics à faire voter la réforme de la loi portant sur les retraites dont l'objectif principal était de reporter l'âge légal de départ à la retraite de deux années, soit 62 ans pour faire valoir ses droits et 65 ans pour pouvoir toucher une retraite à taux plein.

Toutes ces mesures, destinées à préserver le régime de la retraite par répartition, inquiètent en même temps les analystes car elles sont révélatrices d'une précarité certaine de ce régime.

Il semble bien, en effet, que les français auront moins de revenus à la retraite et qu'ils devront se soucier le plus tôt possible, quelle que soit leur activité, de se constituer une retraite complémentaire.

Un certain nombre de produits d'épargne retraites sont proposés sur le marche.

Il y a d'abord les principaux produits d'épargne retraites individuels : le PERP, plan d'épargne retraites populaire, l'assurance-vie, la tontine qui rassemble les propriétés de l'assurance-vie, de l'ancien PEP et du fonds de pension, l'immobilier locatif (achat d'un bien immobilier en vue de le louer).

Il y a ensuite les produits d'épargne retraites collectifs : le PERCO, plan d'épargne retraites collectif, le PERE, plan d'épargne retraites entreprise, des contrats collectifs d'assurance à niveau de prestations défini, des contrats collectifs d'assurance à cotisations définies et des plans collectifs sur un contrat d'assurance-vie.






Autres sujets