La tontine

Un des moyens de se constituer un complément de retraite est la tontine, qui est assez méconnue. Du nom de son inventeur, le banquier italien Lorenzo Tonti, la tontine est une technique patrimoniale.


Qu'est ce que la tontine?

La tontine est aussi appelée clause d'accroissement ou encore pacte tontinier.
Le principe est simple. Plusieurs personnes mettent en commun des biens ou des capitaux. Le produit de cette mise en commun appartiendra au dernier survivant.
Dans le cas où la tontine a une durée, de 10 à 20 ans, à la fin de cette durée, l'association de personnes est dissoute, et les profits réalisés sont divisés entre les bénéficiaires vivants.
Les montants des versements et leur périodicité sont libres. Ils sont définis au moment de l'adhésion à la tontine.


Les différents types de tontine :

Il existe différents types de tontine, qui peuvent être en fonction :
- De l'âge à l'entrée dans l'association tontinière ( tontine retraite, tontine junior...)
- De la durée de vie de la tontine, en général entre 10 et 20 ans


La fiscalité et le rendement de la tontine :

La fiscalité de la tontine ressemble à celle de l'assurance-vie.
Les plus-values sont exonérées d'impôts ou soumises à une imposition réduite.
Vous êtes de plus exonérés de manière totale ou partielle de droits de succession, selon votre situation.
L'exonération est totale sur l'impôt sur la fortune.
Il faut savoir que, généralement, le rendement de la tontine est supérieur à celui des assurances-vie et PEP. Il peut être supérieur à 7%.


Autres sujets